Les Femen : Vers un nouveau féminisme ?

Les Femen sont le nom donné aux activistes et membres du mouvement “Femen” qui regroupe des femmes du monde entier qui veulent lutter pour la condition de la femme et lutter contre tout ce qui y fait obstacle. Le groupe a été créé “Femen” par 3 ukrainiennes : Anna Hutsol, Oksana Chatchko et Alexandra Chevtchenko à Kiev en 2008.

29orthodox-web-master1050

Le groupe s’organise autour de diverses idéologies et valeurs. Le but premier est de défendre les droits des femmes, en effet l’idéologie et la motivation première du mouvement est la lutte contre le sexisme et l’inégalité homme-femme. Leur lutte première est donc à l’encontre du patriarcat (organisation sociale et juridique fondée sur la détention de l’autorité par les hommes).

Pour renverser ce patriarcat elles mènent une lutte contre ses 3 principes d’expressions :  la dictature, le cléricalisme et l’industrie du sexe. Ces 3 domaines sont des outils destinés à dominer la femme selon elles. En voulant réduire les inégalités de genre afin de parvenir à une égalité dans tous les domaines, il est nécessaire pour le mouvement de dénoncer ces 3 piliers.

687474703a2f2f7265666572656e7469656c2e6e6f7576656c6f62732e636f6d2f66696c652f31363234333030372d66656d656e2d686973746f6972652d642d756e652d7472616869736f6e2d6c652d72656369742d642d756e2d6761636869732d6d6f6e756d656e74616c2e6a7067.jpg

Pour marquer notre société et se faire entendre, elles essaient de choquer, notamment par leurs accoutrements lors des manifestations. Pour scandaliser, les activistes se mettent donc seins nus où sont généralement inscrits des slogans percutants et provocants.

Les Femen semblent être les nouvelles féministes de notre époque, faisant suite aux suffragettes, à Simone de Beauvoir, aux “Ni putes ni soumises” et autres mouvements qui luttaient pour donner à la femme une place égale à celle de l’homme. Malgré tout, en fonction des époques, les groupes féministes ont utilisés des stratégies différentes d’action selon les évolutions du temps. Traditionnellement cela pouvait se faire à travers des livres, des rencontres et des manifestations qui étaient plus ou moins provocantes, choquantes.

Avec leur naissance à une époque où les médias sont en pleine expansion, leurs moyens d’actions vont se démarquer de ceux des anciens mouvements et s’appuyer sur cette monopolisation par les médias de toute action sur le territoire. Elles vont donc mener des actions plus marquantes et plus “percutantes” pour attirer l’attention avec parfois un risque de choquer l’opinion.

Ce groupe qui n’a de cesse de faire parler de lui, semble moderniser le féminisme à travers le sextrémisme tandis que pour d’autre il rentre en conflit avec les valeurs qu’il veut défendre.

Pour Lydia Guirous : “On peut montrer ses seins pour attirer les caméras et les photographes mais pas pour porter un message politique crédible et compréhensible. Les Femen se font malheureusement plus voir qu’entendre et elles contribuent à alimenter l’image de la femme objet hyper sexualisée et c’est en cela qu’elles trahissent et nuisent à la cause féministe. »

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

photo: http://www.nytimes.com/2013/07/29/world/europe/ukrainian-court-fines-feminist-protesters.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s